29. août, 2014

Le Château Haut-Marbuzet d'Henri Duboscq

Le Château Haut-Marbuzet " Qualité est ma Vérité " magnifiquement situé sur les hauteurs du plateau de Marbuzet, terroir reconnu de l'appellation St Estèphe , entouré de Cos d'Estrournel, Tronquoy Lalande,et Montrose, exposé face à la Gironde... est composé de coteaux de vieilles vignes (30 ans de moyenne d’âge) d’une superficie de 66 ha encépagés avec 50% de Cabernets Sauvignons,40% de Merlots, 5% de Cabernets Francs, 5% de Petits Verdots.
Le vignoble du Château Haut-Marbuzet est porté par une merveilleuse coupe de Graves Günziennes au sous-sol argilo-calcaire pourvu de veines de fer, le rendant hautement qualitatif.
Les vendanges sont manuelles, avec une recherche permanente de maturité,qui donne aux vins de Haut-Marbuzet une onctuosité,un jus et une gourmandise qui tranche avec la réputation plutôt austère et fermée des vins jeunes de l'appellation. Egrappage complet, mise en cuve à la récolte par cépage et par parcelle selon l’ordre et les instructions d’Henri Dubosq, longue macération accompagnée de remontages quotidiens.Elevage en barriques de chêne neuf pour chaque millésime.
Dans les vignes, on remarque la forte densité de plantation, 9000 pieds/ha en moyenne, donnant des raisins de meilleure qualité, et permettant d’accroître la compétition entre les ceps, et de favoriser un enracinement profond, aucun désherbant chimique n’est utilisé dans les vignes, labourées et griffées
Dégustation:
Layauga-Duboscq 2008 2010, d’une structure dense et riche le 2010 aux larges épaules s’appréciera sur la durée, le 2008 est en place.
Chambert-Marbuzet & Mac Carthy 2010 (second vin et jeunes vignes de Haut-Marbuzet) on gagne en charme et en texture de bouche vers plus de saveurs épicées, racées et longues, tout en appréciant la matière des 2010
Château Haut-Marbuzet 2007, 2008, 2010, le nez du 2007 est finement grillé et fruits rouges, la bouche fine et persistante le révèle à point et de grand charme. Le 2008 d’un grand classicisme Bordelais, à la fois élégant et onctueux, au fruité mûr et puissant en finale cherche la table et les plats de viande. Le 2010 déjà gourmand, possède un jus de grand vin, matière riche et grand équilibre de bouche, persistante longue, vin d’énergie, rétro nasale bavarde et hautement séduisante.
Château Haut Marbuzet 2013 sur fût. Nez de baies de fruits rouges...semble t-il ! aux arômes à la fois purs, murs et primeurs, ce bébé regorge de gourmandise, ça part dans tous les sens, sur un temps puissant, sur un autre marqué par un fruité juteux… ce millésime d’inquiétude, de vigilance et de décisions pour les vignerons, donne une récolte en moindre quantité mais chez les grands comme Haut-Marbuzet… le travail donnera la quintessence du millésime et de beaux vins